Manon Quinet

Au manège des foins, on peut accumuler de l'expérience grâce aux concours!

  • 15 ans
  • Débuts en équitation à 10 ans
  • Deux cours particulier par semaine
  • Evoluer, surtout en obstacles

 

- Salut Manon, cela fait longtemps que tu montes à cheval ?

J’ai débuté l’équitation quand j’avais 10 ans.

 

- Pourquoi le manège des foins ?

Car Nadine organise beaucoup de concours (4 par ans). Donc, on peut accumuler de l'expérience en restant at home et sans déplacer le cheval. Les stages organisés pendant les vacances permettent de progresser rapidement et de s'habituer au fonctionnement du manège. C'est également idéal pour connaître les autres jeunes cavalières. Jusqu'à 12 ans, j'en ai fait vraiment beaucoup. Il y a aussi des poneys et chevaux, pour chaque niveau.

 

 

- Tu participes donc aux concours.

Oui, j’essaye de participer le plus souvent possible. Mon meilleur souvenir est mon premier concours de 80 cm. J’avais fait un parcours sans faute et j’étais super fière, car avant, déjà 70 cm me semblait super haut.

 

- Tu as une demi-pension sur Tolstoï? Pourquoi cette formule?

Mes parents m’ont proposé de prendre un poney en demi-pension et je n’ai pas hésité. Toujours monter le même cheval et progresser et avoir une relation avec lui, ça me semblait magnifique. La première année, j'avais opté pour Britney. 12 mois plus tard, Tolstoï était libre. J'ai changé pour progresser, même si cela m'a brisé le coeur à l'époque. Aujourd'hui, je ne regrette pas une seconde d'avoir finalement opté pour Tolstoï. C'est mon Loulou...

 

 

 

 

- A quel rythme est-ce que tu fréquentes le manège ?

 

Je viens trois fois par semaine, dont 2 cours particuliers.

 

- Quel est le caractère de ton cheval?

Tolstoï, est un cheval très gentil et il aime les calins. Il saute super bien, mais il est assez lent. Donc,  il faut toujours bien l’activer. C'est son seul (petit) défaut.

 

- Un souvenir précis d'un jour au manège?

La première fois que j’ai sauté. C’était durant un stage de carnaval et je montais  (déjà) Tolstoï (par hasard, à l'époque je n'avais pas de demi-pension). J’avais beaucoup de stress, mais quand le cours a commencé, le stress est parti et j’étais super fière d’avoir osé.

 

- Tes objectifs en équitation?

J’aimerais encore beaucoup évoluer, faire beaucoup de concours d’obstacles et commencer à sauter plus haut.